« Les 4 pas » : une feuille de route pour accompagner l’utilisation des écrans dans la famille

Un outil omniprésent

Dans notre société où les écrans sont de plus en plus présents (il y a en moyenne 10 à 15 écrans par famille), difficile de savoir se positionner et doser correctement leur utilisation. Ce qui est sur, c’est que les écrans ont des répercussions sur nos comportements, nos façons de communiquer et de vivre ensemble.

Une utilisation importante des écrans peut entraîner :

  • une diminution de l’attention
  • des troubles du comportement : augmentation de l’agressivité et de la violence
  • des troubles du sommeil : diminution de la qualité du sommeil
  • des troubles de l’alimentation : prise de poids et risque d’obésité
  • une perte du lien social : les écrans sont préférés au temps d’échanges familiaux, amicaux, etc.

L’idée n’étant pas de les enlever de nos vies, ce serait d’ailleurs compliquée à mettre en place, rappelons que les écrans sont également des outils intéressants.
Ils permettent :

  • la recherche d’informations via internet
  • des moments de partage (films & documentaires) sur la télévision
  • des moments de partage avec les jeux vidéos en équipe

Une utilisation accompagnée

Sabine Duflo, dans une volonté d’accompagner cette utilisation, a créé la méthode des 4 Pas : 4 temps sans écrans.

Pas d’écrans le matin
Pas d’écrans durant les repas
Pas d’écrans avant de s’endormir
Pas d’écrans dans la chambre de l’enfant

4-pas-simplific3a9e-png

Cliquez ici pour télécharger l’affiche 4 pas.

« L’écran fait parti de notre quotidien : travail, maison, loisirs…L’enfant y est confronté dés son plus jeune âge. Il y passe un temps de plus en plus long. Voici quelques conseils qui permettront à votre enfant de s’approprier l’écran sans en devenir captif.4 « pas »qui donneront le temps à votre enfant de mettre en place tout ce qui est nécessaire avant d’aborder les écrans » Retrouvez l’explication des 4 pas ici.

Qui est Sabine Duflo?

Sabine Duflo est psychologue clinicienne. Elle est régulièrement sollicitée par la presse écrite ou la radio sur la thématique des écrans en tant qu’experte et elle a récemment rejoint le Comité d’experts du jeune public du CSA. Son site ici.

Lors de sa conférence « Nos enfants et les écrans, interdire ou prévenir ? » à l’occasion du Txiki Festival 2018 à Biarritz, Sabine confirme qu’elle connaît son sujet et n’hésite pas à prendre appui sur les neurosciences.

IMG_0043

Sabine Duflo au Casino Municipal de Biarritz, 2018

 

Son livre : Quand les écrans deviennent neurotoxiques, est disponible aux éditions Marabout. Quand-les-ecrans-deviennent-neurotoxiques

 

Ne bannissons pas les écrans de nos vies et de celles de nos enfants, mais apprenons à les utiliser consciencieusement tout en gardant en tête l’importance des interactions avec le monde réel.

Sur le même sujet : Les écrans, quand le virtuel prend trop de place.

 

Louise Payet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s