Pour un baby-sitting réussi (pour les professionnels et les parents)

Avant de faire garder ou de garder un enfant en journée ou en soirée, voici quelques conseils pour les professionnels et pour les parents.

 

Vous êtes le professionnel

family-1784371_1920

AVANT LA GARDE 

  • Rencontrer la famille avant la première garde (ou réserver un moment avant le début de la garde). C’est essentiel et cela permet de faire connaissance, de rencontrer l’enfant. En profiter pour demander à visiter la maison (cuisine, wc, chambres, disjoncteur, lumières, clés, codes d’entrée, etc.)
  • Les informations à demander :
    – le prénom et l’âge de l’enfant
    – le nombre de siestes et leurs durées (en moyenne)
    – les heures de repas et de coucher
    – les éventuelles allergies et peurs de l’enfant
    – la possession ou non d’un doudou
    – les rituels d’endormissement
    – le protocole à suivre en cas de chute, fièvre, égratignures, etc.
  • Demander aux parents s’ils ont des conseils en cas de pleurs, de colère, de manque, etc. (câlins, histoire, écoute empathique, réassurance, photo des parents, etc.)

PENDANT LA GARDE

  • Tenir au courant les parents : un sms de temps en temps rassurera les parents.
  • Informer les enfants du déroulé de la journée/de la soirée (« d’abord on va jouer, ensuite manger puis nous lirons ne histoire et ce sera l’heure de dormir, quand tu te réveilleras, ce sera ton papa et ta maman qui seront là »)
  • Avoir une trousse de secours.
  • Quand les parents rentrent, leur faire un résumé de ce qu’il s’est passé ( « il a joué à …, il a mangé ça, cela a été dur quand…, il vous a réclamé », etc.)
  • Être clair dès le départ sur le tarif horaire et sur les dépassements (si +30 minutes, 50% de l’heure payée ou 100% par exemple) Pour rappel, le salaire minimum est de 8€ net/heure. En tenir compte et l’augmenter selon votre expérience.

LES PLUS 

  • Possession d’un diplôme de la petite enfance et de la formation aux premiers secours.
  • Posséder des notions en éducation bienveillante, en communication non violente, en accompagnement et gestion des émotions.
  • Avoir de l’expérience.
  • Avoir du matériel (coloriages, feutres, jeux de société, puzzle, histoires, etc.)

 

Vous êtes le parent

people-2592302_960_720

AVANT LA GARDE

  • Rencontrer la personne au moins une fois avant la garde (ou réserver un moment de transition avant le début de la garde). Cela permet de faire connaissance et de partager des informations importantes. En profiter pour faire visiter la maison (cuisine, wc, chambres, disjoncteur, lumières, clés, codes d’entrée, etc.)
  • Partager les attentes concernant la garde (cuisine, rangement, etc.)
  • Informer la personne au sujet des habitudes alimentaires de l’enfant, de ses rituels (repas, brossage de dents, coucher, etc.).
  • L’informer sur les activités préférées de l’enfant.
  • Prévoir une fiche récapitulative : reprenant l’adresse (en cas d’appel des urgences), les numéros de téléphone (au moins 2), le prénom, nom de famille et âge de l’ enfant. Cette fiche peut également reprendre les éventuelles allergies, peurs, habitudes de vie.
  • Partager les valeurs familiales : télévision, écrans, alimentation, etc. afin que la personne qui garde votre enfant puisse les appliquer le temps de la garde.
  • Informer la personne de ce qu’elle peut faire (se servir à manger, utiliser l’ordinateur, regarder la télé, dormir, etc.)
  • Être clair dès le départ sur le tarif horaire et sur les dépassements (si +30 minutes, 50% de l’heure payée ou 100% par exemple) Pour rappel, le salaire minimum est de 8€ net/heure. En tenir compte et l’augmenter selon l’expérience.

PENDANT LA GARDE 

  • Ne pas hésiter à demander des nouvelles à la personne qui garde votre enfant (appel, sms).
  • Si le parent reste sur place durant la garde (travail, rangement, repos, etc.), cela peut être compliqué pour l’enfant de comprendre pourquoi son parent est dans la maison mais ne s’occupe pas de lui.
  • Profiter du moment que vous avez choisi de prendre.

LES PLUS 

  • Proposer de fournir le repas.
  • Inviter la personne à se servir des boissons chaudes (et autres).
  • Proposer de ramener la personne si elle n’est pas véhiculée.

 

Vous trouverez ci-joint un exemple* de questionnaire à donner aux parents.
Cela permet de découvrir les habitudes de vie de l’enfant, de respecter au mieux son rythme et ses besoins, de préciser la place de chacun et favoriser un climat de confiance.

j apprends a connaitre

Questionnaire garde d’enfants

*Ce dossier de demande d’informations peut également être utilisée par les nounous à domicile et les assistantes maternelles.

Une réflexion sur “Pour un baby-sitting réussi (pour les professionnels et les parents)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s