10 conseils pour soutenir le développement du mouvement de votre enfant

Ces 10 conseils sont issus du site internet Aid to life . Cette initiative est basée sur l’idée que les enfants se développent de façon optimale lorsqu’ils sont élevés dans un environnement qui soutient leur développement naturel, avec un adulte qui sait comment les accompagner vers une activité positive, tout en leur laissant suffisamment de temps pour grandir et se développer à leur propre rythme.
L’objectif est de donner aux parents des conseils simples, clairs et faciles à comprendre et à appliquer pour l’enfant de la naissance à trois ans.

10 conseils pour soutenir le développement du mouvement de votre enfant

1 Prévoir un lit au sol, pour lui permettre de se déplacer librement, dans une
chambre préparée et sécurisée.

2 Un tapis de motricité offre à votre bébé la possibilité de s’allonger à plat ventre
pour renforcer la partie supérieure de son corps. Fixer un miroir au mur à hauteur
d’enfant à côté du lit ou du tapis de motricité. Ainsi, lorsqu’il se verra bouger, votre
enfant fera plus d’efforts pour étirer et renforcer les muscles de son cou.

3 Suspendre des mobiles au-dessus de la tête de votre bébé mais hors de sa
portée, pour l’esthétisme et pour l’entraîner à se concentrer et à suivre des yeux
les objets. Quelques mois plus tard, accrocher un hochet ou un jouet à portée de
ses mains pour l’encourager à toucher et saisir les objets. Le laisser frapper,
agripper et explorer ce qu’il parvient à attraper.

4 Choisir des vêtements qui autorisent une grande liberté de mouvement,
comme des pantalons courts avec élastique à la taille, des chaussettes chaudes et
des tissus légers. La volonté d’exercer les membres de son corps est frustrée
lorsque les vêtements entravent les mouvements.

5 Créer des prétextes pour se déplacer. Les objets attrayants mis hors de portée de
votre enfant l’incitent à s’étirer, glisser, ramper et marcher à quatre pattes. Les
boules de laine et de tissu qui roulent lentement, lui donnent envie de les attraper
et retiennent son attention. Au fur et à mesure qu’il perfectionne sa coordination,
lui proposer des balles qui roulent plus rapidement.

6 Éviter les équipements qui limitent les mouvements de votre bébé. Les parcs, les
trotteurs, les transats et même les balançoires confinent et entravent les
mouvements. Ces dispositifs permettent aux bébés de s’asseoir, de se tenir
debout, de marcher ou de sauter avant qu’ils n’aient le plaisir de franchir ces
étapes par leurs propres efforts.

7 Créer un espace dégagé, propre et ordonné qu’il pourra explorer lorsqu’il
commencera à ramper, à marcher à quatre pattes et marcher en se tenant ou
seul. Fixer une barre en bois au mur (de 5 cm de diamètre) pour aider votre bébé à
se hisser en station debout et à améliorer sa force et sa stabilité.

8 Trouver un lieu où il peut s’entraîner à grimper si vous n’avez pas d’escalier à la
maison. Lui apprendre à descendre les marches à quatre pattes.

9 L’emmener dans des lieux qui offrent de grands espaces pour les mouvements :
terrains de jeux, jardins publics, parcs ou clubs de remise en forme. Prévoir des
objets lourds et de grande taille que votre enfant pourra porter et déplacer.

10 Utiliser la poussette avec parcimonie. Prendre le temps de permettre à votre enfant
de marcher, car il est capable de parcourir de grandes distances si on ne le
presse pas.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :