La bouteille de retour au calme , un bel outil pour accompagner les tempêtes émotionnelles de l’enfant

La bouteille de retour au calme permet d’accompagner les émotions parfois difficiles qui traversent l’enfant.

En effet, le cerveau encore immature de l’enfant n’est pas capable de relativiser, de prendre du recul ou de se calmer seul. Il a alors besoin de notre aide ou de l’aide de certains objets. Les bouteilles de retour au calme peuvent en faire partie.

Cette bouteille sensorielle peut être créée avec l’enfant, dès 18 mois, ou quand ses capacités senso motrices le permettent.

Ingrédients nécessaires à la création d’une bouteille de retour au calme

Comment ça marche ?

On explique en amont le concept à l’enfant afin de ne pas avoir à le faire dans la précipitation de la tempête émotionnelle.

L’idée est que, en cas de l’apparition d’une émotion forte (comme la colère par exemple), l’enfant aille chercher sa bouteille et qu’il la secoue. Le contenu de la bouteille se met alors à virevolter pour ensuite se calmer. Cela représente ce qui se passe parfois chez nos tout-petits.

En cas de forte émotion, l’enfant va donc trouver sa bouteille et la secouer, pour ensuite regarder les paillettes se poser délicatement sur le fond. Cette action va nécessiter de l’enfant une certaine concentration qui va lui permettre de s’apaiser.

Pour les enfants plus grands, on peut les inviter à ajuster leur respiration à cet exercice.

Pour les enfants plus petits, ces jolies bouteilles sont une chouette stimulation sensorielle : elles sont très jolies mais aussi lisses et froides au toucher.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :