Conférence de Josette Serres «Petite enfance et neurosciences : comprendre les besoins des enfants pour mieux les accueillir» 2019

La naissance de l’enfant est très prématurée si on la compare aux autre animaux, comme les poulains par exemple, qui savent déjà marcher à la naissance. Cela s’explique par le fait que le corps de la mère ne supporterait pas une gestation plus longue. De ce fait, l’enfant qui naît est totalement dépendant de l’adulte. 

Conférence de Catherine Dolto « La construction de la sécurité affective chez l’enfant» – 2018

Un enfant qui pleure par désespoir sécrète du cortisol. Cette molécule abîme la zone de la mémoire dans son cerveau. Un bébé qui a beaucoup pleuré de désespoir est plus sensible au stress. Consoler un bébé, c’est protéger son cerveau.

Conférence de Marshall Rosenberg « Eduquer sans récompense ni punition » – 2015

C’est une partie très importante de l’éducation de ne pas s’exprimer quand l’autre fait quelque chose qui ne nous plaît pas mais plutôt de lui faire une demande claire pour indiquer ce qu’il pourrait faire pour combler notre besoin. Cela exige de notre part des demandes très précises.

Conférence de Catherine Gueguen : « Les neurosciences et le développement de l’enfant » – 2015

L’enfant ne peut pas contrôler ses émotions. Ce n’est pas parce qu’il ne veut pas ou ne sait pas, il ne peut pas. Ses structures et réseaux cérébraux ne sont pas encore suffisamment fonctionnels.

Conférence de Caroline Rey Salmon « Maltraitance à enfants & adolescents » – 2017

Il existe une résistances médicale pour ne pas voir la maltraitance, résistance qui existe encore et qui est due à l’envie d’aider mais pas de croiser des enfants maltraités.
Seulement 5% des signalements sont faits par les médecins car il y a une peur de se tromper. Mieux vaut se tromper que de ne rien faire !

Conférence de Martine Jardiné « Les limites et les interdits chez le jeune enfant » – 2012

Les règles sont le support de la socialisation et de la construction de l’enfant.
Progressivement l’enfant comprend le monde. Le rôle de l’adulte est de l’accompagner dans cette découverte en définissant des limites relationnels, d’espace et de comportement.