Résumés de livres sur la petite enfance

Il ne s’agit pas de résumés à proprement parlé mais plutôt d’extraits qui m’ont semblé importants et qui, à mon sens, représentaient assez bien l’essence du livre.

Lettre à un jeune parent – Catherine Gueguen (10/7/2020) - Vous avez beaucoup de chance d’être parent aujourd’hui. Certes, vous allez devoir faire face aux incroyables défis du monde contemporain mais grâce à la science, pour la première fois depuis que l’humanité existe, nous commençons à mieux savoir nous y prendre avec les bébés, les enfants et les adolescents. Des moments de bonheur et desLire la suite "Lettre à un jeune parent – Catherine Gueguen"
Mon approche expliquée aux parents – Maria Montessori (1/4/2020) - Les adultes, malgré toutes leurs connaissances en psychologie, n'ont pas encore compris les ressorts de la motivation de l'enfant et ce n'est pas facile en effet, tant nos motivations sont différentes des leurs. Nous avons des objectifs matériels, tandis que l'enfant ne cherche qu'à être intéressé par son activité. Son bonheur présent, son développement, son caractère et son intelligence en devenir dépendent considérablement du libre choix de son activité. La mère qui fait preuve de sagesse n'oublie jamais que le temps de jeu de son enfant n'est jamais du temps perdu. Tant que l'enfant est absorbé et actif, il travaille à son propre développement - car les enfants préfèrent travailler plutôt que joue. 
Apprendre dans une école démocratique girafe – Sophie Rabhi-Bouquet (6/29/2019) - En raison d'un accompagnement dominant et répressif de l'enfant dès son plus jeune âge, nous avons construits des sociétés extrêmement violentes, belliqueuses, souffrantes. Il suffit d'observer l'histoire ou les actualités pour s'en rendre compte. 
Les dangers de la télé pour les bébés – Serge Tisseron (3/3/2019) - Si la consommation des écrans dans la petite enfance est dangereuse, ce n’est pas parce qu’elle entrainerait une « addiction » qui nécessiterait un « sevrage », voire une « désintoxication », mais parc que plus les enfants passent de temps devant eux, moins ils en ont pour les activités interactives et les expériences sociales fondamentales.
Éducateurs sans frontières – Renilde Montessori (3/1/2019) - Chaque parent, chaque enseignant le sait bien – même si tous les parents et tous les maîtres ne sont pas prêts à l’admettre : nous apprenons de nos enfants, de nos élèves autant, si ce n’est plus, qu’ils apprennent de nous.
Montessori à la maison, je passe à l’acte – Nathalie Petit (8/3/2018) - La pédagogie Montessori est fondée sur le respect de ces rythmes naturels et des besoins de l’enfant. Elle repose sur 3 piliers : la liberté de choisir, la possibilité pour l’enfant d’être autonome afin d’agir par lui-même, l’apprentissage par l’expérience.
Montessori pour mon bébé – Murielle Lefèbvre (2/15/2018) - Parce que nous sommes des éducateurs auprès de l'enfant, pas des enseignants. Nous pouvons enseigner les mathématiques, mais éduquer un enfant, c'est bien plus qu'enseigner des concepts, de la culture. Éduquer, c'est aider l'enfant à faire émerger son potentiel humain.
Éduquer le potentiel humain – Maria Montessori (12/15/2017) - Je me demande parfois comment a pu se former la théorie selon laquelle pour bien travailler de ses mains il faut avoir un esprit inculte et réciproquement qu'à un esprit cultivé correspond forcément la maladresse manuelle !
L’enfant dans la famille – Maria Montessori (12/5/2017) - La clé de toute pédagogie se trouve certainement en ceci : savoir reconnaître les instants précieux de la concentration, pour les utiliser dans l'apprentissage de la lecture, de l'écriture, des chiffres, puis, plus tard, de la grammaire, de l’arithmétique, des langues étrangères, etc. D'ailleurs, tous les psychologues s'accordent pour dire qu'il n'y a qu'une seule manière d'enseigner : susciter chez l'étudiant le plus profond intérêt en même temps qu'une attention vive et constante. Il ne s'agit donc que de cela : utiliser la force intérieure de l'enfant pour sa propre éducation. Est-ce possible ? Non seulement c'est possible, cela est même nécessaire.
L’esprit absorbant de l’enfant – Maria Montessori (11/30/2017) - Le petit enfant a une forme d'esprit capable d'absorber la connaissance ; il a la possibilité de s'instruire lui-même ; une simple observation le démontrera : le fils parle la langue du père, alors que par la suite, l'acquisition d'une langue étrangère représentera une conquête intellectuelle ; personne ne l'avait enseignée à l'enfant, et pourtant il saura se servir parfaitement du nom des objets, des verbes, des adjectifs...
Les étapes de l’éducation – Maria Montessori (10/23/2017) - Le matériel n'est pas une aide pour faire comprendre ou démontrer ce qu'explique le maître ; non , le matériel est véritablement une substitution au maître enseignant ; et il enseigne d'une manière individuelle et intime ; tandis que la parole du maître s'enfuit, le matériel reste présent ; si la parole du maître donne la description d'une chose, le matériel représente cette chose comme un fait réel.
L’éducation et la paix – Maria Montessori (10/16/2017) - L'éducation d'aujourd'hui dessèche l'individu et atrophie ses valeurs morales. Il devient un numéro, un engrenage dans la machine aveugle qu'est son environnement matériel. Nous devons rechercher, cultiver et mettre en œuvre les dynamismes de l'homme, son intelligence, son esprit créatif, sa puissance morale pour que rien n'en soit perdu.
Éducation pour un monde nouveau – Maria Montessori (10/11/2017) - La croissance est une succession de naissances. C'est comme si, à une certaine période de la vie, une individualité psychique cesse tandis qu'une autre naît. La première de ces période va de la naissance à 6 ans, et bien que montrant des différences notables, pendant tout ce temps le type d'esprit reste le même. On peut repérer 2 subdivisions dans cette période : de 0 à 3 ans, et de 3 ans à 6 ans. Dans la première, l'esprit de l'enfant reste inaccessible à l'adulte qui ne peut exercer aucune influence sur lui. Puis il y a la période de 3 à 6 ans, dans laquelle l'entité psychique commence à devenir accessible mais seulement d'une manière particulière.
J’ai tout essayé – Isabelle Filliozat (7/18/2017) - Opposition, pleurs et crises de rage : traverser la période de 1 an à 5 ans
Donner confiance à son enfant grâce à la méthode Montessori – Sylvie d’Esclaibes (6/7/2017) - Toute punition est proscrite dans une pédagogie ou un mode d'éducation qui souhaite développer la confiance en soi chez l'enfant. En effet, Maria Montessori disait que les enfants ont un sens profond de a dignité et, si les adultes n'en tiennent pas compte, leur âme peut être blessé à un point que nous n'imaginons pas.
Les lois naturelles de l’enfant – Céline Alvarez (5/20/2017) - Sortons de cet ancien monde qui a pris pour habitude de soumettre les lois de la vie à sa propre volonté, à ses idées ou à ses croyances. Entrons à l'inverse dans une démarche de connaissance et de co-opération avec les lois naturelles, faisons le choix de l’humilité, revoyons nos habitudes et construisons le monde de demain : des merveilles insoupçonnées nous attendent.
Au cœur des émotions de l’enfant – Isabelle Filliozat (4/26/2017) - L'enfant est une personne. L'émotion est au cœur de l'individu, c'est l'expression de sa vie. Savoir l'écouter, la respecter, c'est écouter sa personne, la respecter. Les parents sont souvent démunis devant l'intensité des affects de leurs enfants, ils cherchent volontiers à les calmer, à faire taire les cris, les larmes, l'expression de l'émoi. Or, l'émotion a un sens, une intention. Elle est guérissante. Les décharges émotionnelles sont le moyen de se libérer des conséquences d'expériences douloureuses.
Tout est langage – Françoise Dolto (4/4/2017) - Notre rôle, ce n'est pas de rythmer les besoins d'un enfant, comme nous le croyons, mais d'être au service de ses rythmes
Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des mûrs) – Introduction à la Communication Non Violente – Marshall B. Rosenberg (2/15/2017) - La Communication Non Violente (CNV) est un outil utile pour communiquer avec les enfants (et pas seulement). La CNV nous aide à renouer avec nous-même comme avec les autres en laissant libre cours à notre bienveillance naturelle. La CNV suscite qualité d'écoute, respect et empathie et fait naître un courant de générosité réciproque.
C’est pour ton bien, racines de la violence dans l’éducation de l’enfant – Alice Miller (1/31/2017) - L'opinion publique est loin d'avoir pris conscience que ce qui arrivait à l'enfant dans les premières années de sa vie se répercutait inévitablement sur l'ensemble de la société, et que la psychose, la drogue et la criminalité étaient des expressions codées des expériences de la petite enfance.
%d blogueurs aiment cette page :