Pionniers

10350432_743580842360919_6582689220674620101_nSur cette page, vous trouverez la biographie et la bibliographie des pionniers en faveur de l’enfance.

Ces personnes ont apporté leur pierre à l’édifice, parfois maladroitement, mais en faisant de leur mieux et avec leurs connaissances du moment. Grâce à ces personnalités (médecins, éducatrices, passionnées, etc.), la société s’est de plus en plus intéressée à l’enfant, à son développement, à ses besoins et à ses droits.

 

Célestin Freinet (1896-1966) (3/5/2017) - Célestin Freinet préconise de favoriser la libre découverte, par les enfants, des grandes lois du langage et de la grammaire, des mathématiques, des sciences. Pour cela, il faut inciter à beaucoup expérimenter, observer, comparer, imaginer des théories, vérifier.
Sigmund Freud (1856-1939) (2/24/2017) - Dans sa conception psychanalytique de l'esprit humain, Freud reconnaît très tôt l'existence de périodes charnières dans le développement de l'enfant, et de stades de développement au cours desquelles des processus spécifiques et des mécanismes psychiques particuliers se mettent en place.
Donald Woods Winnicott (1896-1971) (2/21/2017) - Selon Winnicott, il est dans l'« illusion » : lorsque tout se passe bien, ses cris (déclenchés par exemple par la faim) entraînent une réponse à ses besoins, sous la forme d'un sein (accessoirement un biberon) qu'il fantasme comme étant une partie de lui et qui semble apparaître magiquement. La mère, normalement dans un état de « préoccupation maternelle primaire », permet au bébé d'avoir cette « illusion d'omnipotence ».
Françoise Dolto (1908-1988) (2/2/2017) - L'enfant est un sujet à part entière Françoise Dolto a voulu mettre fin à l'idée selon laquelle le bébé n'était qu'«un tube digestif», sans conscience, ni inconscient. Pour elle, c’est «un sujet à part entière», comme l'adulte.